Assurance de prêt : une révolution dans le monde des assurances !

Avec la loi Hamon, vous avez maintenant la possibilité de résilier votre contrat d’assurance de prêt à tout moment mais aussi de refuser l’assurance de groupe proposée par votre banque. La loi sur l’assurance est bénéfique pour le consommateur car vous avez maintenant la possibilité de choisir librement votre contrat d’assurance et de l’arrêter quand vous le voulez. Nous allons vous expliquer pourquoi.
 

Assurance de prêt : le problème de la reconduction tacite

Aujourd’hui, on peut changer de contrat avec une simple lettre. Cela n’a pas toujours était le cas. En effet, avant la promulgation de la loi Hamon, aussi appelée loi consommation, chacun était soumis à la règle de la reconduction tacite. Quel que ce soit le type de contrat dont il s’agit, il était renouvelé automatiquement à la date anniversaire de la souscription. Une méthode légale, certes, mais dommageable pour le consommateur.

Et oui, car le consommateur se retrouvait prisonnier de ses différents contrats d’assurance : voiture, immobilier, école, responsabilité civile, etc. Qui se souvient de la date de renouvellement de son contrat ? Soyons honnête, à moins d’avoir une organisation parfaite ou une excellente mémoire, il arrive régulièrement que vous ratiez la date de renouvellement. Et alors vous voilà parti pour un an de plus. Heureusement, tout cela est bel et bien terminé. Aujourd’hui une simple lettre suffit !
 

Assurance de prêt : comment faire pour résilier votre contrat d’assurance

Vous demandez sans doute comment c’est possible ? C’est grâce à la loi Hamon. Il est désormais possible de résilier votre contrat à n’importe quel moment, à condition d’avoir fait au moins fait une année entière avec votre contrat actuel. A partir de cette date, vous pouvez résilier votre contrat à n’importe quel moment. C’est beaucoup simple ! Une simple demande à votre assureur et il prendra en charge le transfert sans frais supplémentaire ni délai d’attente.

Evidemment, cela est valable pour tous les contrats d’assurance. Mais il y a une autre bonne nouvelle. Si jamais vous souscrivez à une assurance de prêt, obligatoire en cas d’emprunt auprès de votre banque, vous n’êtes plus tenu de prendre l’assurance groupe qui vous sera proposée. Vous êtes libre d’avoir voir ailleurs si l’herbe est plus verte ou même de faire jouer la concurrence pour obtenir des taux avantageux.