123-assurance-de-pret.com » Nos conseils » Quelle est l’assurance la moins chère ?

Quelle est l’assurance la moins chère ?

Opter pour un service d'assurance consiste à se garantir une aide lors de la survenance d'un événement incertain et aléatoire désigné souvent par le mot « risque ». Les prestataires de ce service offrent dans ce cas, deux catégories d'assurance à savoir : l'assurance des personnes physiques ou morales et celle des biens. Ces deux types de souscriptions pour risque n'ont pas le même coût, d'autant plus qu'ils ne couvrent pas le même objet. Laquelle des assurances est la moins chère ? Toutes les réponses à ces préoccupations, dans cet article.

Assurances de personne et assurances de biens : quelles sont les offres en la matière ?

L'assurance des personnes physiques ou morales a pour principal objet de couvrir les risques auxquels sont sujets les individus. Il s’agit entre autres d’accidents corporels, de maladie, de décès ou encore d’invalidité. On distingue la prévoyance et la santé rangées dans les types assurance vie, assurance santé, ou assurance santé et vie.

Quant à l’assurance des biens ou des dommages, elle permet d’obtenir une indemnisation en cas de sinistre. Ce type d’assurance regroupe à la fois la protection de responsabilité et celle de biens (dommages causés aux véhicules, protection des biens meubles ou immeubles).

En guise d’exemple, en cas d’accident de la route, elle garantit entre autres, l’indemnisation des dommages subis par la voiture, et couvre également les dépenses liées à la réparation de cette dernière. Les différents types de souscriptions qu’on retrouve généralement dans cette catégorie sont : l’assurance auto et l’assurance incendie.

Qu’est-ce qui justifie la variété des prix de souscription ?

Le choix de la souscription dépend des besoins personnels et par conséquent, le choix du moins-disant en dépendra aussi. Comme il l’a été précédemment souligné, le coût de souscription pour chaque catégorie diffère et la souscription par type l’est également.

L’assurance pour un contrat de prévention de risque lié à l’individu serait plus chère que celle liée aux biens. Le critère de cherté est, en effet, un paramètre qui dépend du taux de risque relatif à l’objet à assurer. Une personne vaut plus qu’un bien.

Outre ce paramètre, d’autres raisons peuvent justifier la hausse ou la baisse du coût de la souscription. Il y a par exemple l’environnement et le prestataire. L’assurance vie et santé en France ne serait pas au même prix en Algérie ni au Brésil. De la même manière, le prix de souscription d’assurance auto chez un tel assureur serait aussi probablement différent de ce que proposera une autre compagnie d'assurances.

Comment distinguer l’assurance la moins chère ?

Ce jugement doit être relatif au regard des causes précitées, mais il peut être résumé ici que l’assurance santé est plus chère que l’assurance vie. La souscription à une assurance santé et vie serait relativement plus coûteuse que la souscription à chacune d’elles de façon séparée.

Par ailleurs, l’assurance auto serait plus chère que l’assurance incendie, puisque le risque d’accident de circulation est plus élevé que celui d’incendie. Un contrat d’assurance peut prendre en compte les deux catégories. On parle de souscription multirisque. Son coût sera fonction de l’environnement et du prestataire.

L’assurance auto la moins chère

Plusieurs facteurs influent sur le tarif de l’assurance auto. Ils regroupent plus précisément :

  • le lieu de résidence,
  • l’utilisation du véhicule,
  • l’âge,
  • le nombre d’accidents dans le passé,
  • le lieu du travail,
  • la puissance du véhicule, etc.

Chaque compagnie d’assurances se réserve le droit exclusif de fixer elle-même son tarif. En d’autres termes, il n’est pas aisé de trouver l’assureur le moins cher. L'idéal est alors de servir des comparateurs d'assurances en ligne, pour trouver les meilleurs tarifs en la matière.

Toutefois, quelques offres d’assurances permettent de profiter de meilleurs tarifs. Il s'agit de l’assurance au kilomètre ou encore de l’utilisation des vélos ou des transports en commun pour aller au travail.